questions d'éthique

2012-L'interpretation des rêves - l'Onérologie

[edit] émission de France Culture  "Concordance des temps" du 6 octobre 2012 avec Jacqueline Carroy, directrice de recherche à l’EHESS

Les rêves : quand la science s'en empare (1800-1950)

-0400 Tchouang-Tseu

Au IVe siècle avant Jésus Christ, le philosophe chinois Tchouang-Tseu écrivait ceci : « Jadis, une nuit, je fus un papillon, voltigeant, content de son sort. Puis je m’éveillai étant Tchouang-Tseu. Qui suis-je en réalité ? Un papillon qui rêve qu’il est Tchouang-Tseu ou Tchouang-Tseu qui s’imagine qu’il fut un papillon ? » Voilà bien sur le rêve un regard lui-même onirique qui peut conduire à des rêveries sans fin.

0123-Artémidor

1822-Hervey De SAINT-DENYS

né le 5 mai 1822 à Paris où il est mort le 2 novembre 1892, est un sinologue français, connu surtout pour ses recherches sur le sommeil et les rêves, et les rêves lucides en particulier.

1861- Alfred Maury

Alfred Maury est aussi connu pour ses recherches sur le sommeil, lesquelles posent les prémisses de l'étude neurobiologique du rêve5. Dans Le Sommeil et les rêves6 (1861), il présente les résultats d'une série d'études expérimentales : il expose des dormeurs à des stimuli externes pour observer si ceux-ci influencent le contenu onirique ; réveillant des sujets à intervalles réguliers, il remarque que les souvenirs d'activité onirique sont rares, infirmant l'idée que le rêve se produit de façon permanente pendant le sommeil (jusqu'alors, on ne situait pas le rêve dans une structure temporelle au sein du sommeil).

 

Des rêveries auxquelles nous allons nous efforcer, ce matin, sans excès d’impérialisme de la raison, d’imposer certains éclairages de la réflexion historique, tout en nous gardant bien (oh oui !) d’oublier le charme spécifique d’un sujet qui a fécondé tant d’œuvres littéraires, du romantisme au surréalisme, et bien avant, et bien après.   

La dialectique des rêves et de la science qui s’efforce de s’en saisir, et à laquelle ils échappent toujours, aujourd’hui comme hier, comme du sable entre les doigts, tel est notre sujet.

Nous allons en parler avec Jacqueline Carroy, directrice d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, qui a dirigé le Centre Koyré d’histoires des sciences, et qui publie un ouvrage sur ce thème en s’attachant surtout aux deux derniers siècles, et en faisant un sort naturellement, à la jonction de l’un et de l’autre, au livre fameux de Sigmund Freud paru en novembre 1899, Die Traumdeutung, L’Interprétation du rêve. Ce que les rêves ont à nous dire sur le passé, le présent et, pourquoi pas, sur le futur, sur nous-même et sur le monde, et ce que, d’un âge à l’autre, la science, en concurrence parfois avec la littérature, a eu à nous apprendre tant bien que mal à ce propos, voilà un sujet dont l’actualité est de toujours. C’est le nôtre ce matin. Jean-Noël Jeanneney   

 

Programmation sonore :

- Extrait de l’émission La clé des songes de Robert DESNOS, diffusée sur la radio Le Poste Parisien en 1938.

- Lecture d’un extrait de La clé des songes d’ARTÉMIDORE DE DALDIS (IIème siècle après J.-C.), dans le cadre de l’émission Les chemins de la connaissance, le 21 octobre 1983.

- Extrait d’un entretien avec le compositeur Henri SAUGUET, dans le cadre de l’émission Le bureau des rêves perdus ou à la poursuite des rêves perdus, le 25 mars 1954.

- Lecture d’un extrait de Les rêves ou les moyens de les diriger d’HERVEY DE SAINT-DENYS, dans le cadre de l’émission Les chemins de la connaissance, le 30 juin 1992.

- Extrait d’un entretien avec Blaise CENDRARS, dans le cadre de l’émission Le bureau des rêves perdus ou à la poursuite des rêves perdus, le 19 mai 1953.

- Extrait du film La maison du docteur Edwardes d’Alfred HITCHCOCK, sorti en 1945, avec Ingrid BERGMAN (le docteur Constance Peterson), Gregory PECK (John Ballantine, le docteur Anthony Edwardes, John Brown) et Michael CHEKHOV (le docteur Alexander Brulov).

- Lecture d’un extrait de Du côté de chez Swann, 1er tome de La Recherche du temps perdu de Marcel PROUST, paru en 1913, lu par Jean BOLLERY dans le cadre de l’émission « Peut-on psychanalyser les rêves en littérature et en art ? », le 11 novembre 1972.

 

Bibliographie :

- Jacqueline CARROY, Nuits savantes : une histoire des rêves (1800-1945), Éditions de l’EHESS, 2012.

- Yannick RIPA, Histoire du rêve : regards sur l'imaginaire des Français au XIXe siècle, Orban, 1988 (rééd. en 1989 chez Hachette collection Pluriel).