questions d'éthique

1980-Foucault- Une conduite

[edit] Herméneutique du sujet

Le terme même de epimeleia ne désigne pas simplement une attitude de conscience ou une forme d'attention qu'on porterait sur soi-même ; il désigne une occupation réglée, un travail avec ses procédés et ses objectifs. Xénophon, par exemple, emploie le mot epimeleia pour désigner le travail du maître de maison qui dirige son exploitation agricole. C'est un mot qu'on utilise aussi pour désigner les devoirs rituels qu'on rend aux dieux et aux morts. L'activité du souverain qui veille sur son peuple et dirige la cité est par Dion de Pruse appelée epimeleia. Il faudra donc comprendre quand les philosophes et moralistes recommanderont de se soucier de soi (epimeleisthai heautô) qu'ils ne conseillent pas simplement de faire attention à soi-même, d'éviter les fautes ou les dangers ou de se tenir à l'abri. C'est à tout un domaine d'activités complexes et réglées qu'ils se réfèrent. On peut dire que, dans toute la philosophie antique, le souci de soi a été considéré à la fois comme un devoir et comme une technique, une obligation fondamentale et un ensemble de procédés soigneusement élaborés.